Selon une information de Bloomberg, Facebook aurait décidé de reporter la présentation de ses enceintes connectées suite à l’affaire Cambridge Analytica.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

L’affaire Cambridge Analytica continue de faire des remous. Selon Bloomberg, Facebook aurait ainsi décidé de reporter la présentation de ses enceintes connectées, qui était prévue pour la conférence F8 du géant, dont le coup d’envoi est fixé d’ici précisément un mois.

Pas attendus avant l’automne, les deux accessoires devaient être présentés lors de la conférence annuelle du groupe, mais les remous de l’affaire Cambridge Analytica auraient poussé le groupe à repousser leur annonce.

Gourmands en données personnelles, les assistants numériques sont souvent pointés du doigt pour les collectes abondantes de données chez les utilisateurs. La perspective de présenter un tel produit, qui pourrait potentiellement ouvrir les portes de nombreux abus, alors que l’entreprise est actuellement plongée en plein scandale a semble-t-il eu raison de la stratégie de Facebook, qui aurait préféré – à juste titre – éviter une nouvelle confrontation avec la presse.