Des chercheurs ont mis au point une intelligence artificielle capable de prédire les psychoses et autres troubles mentaux.

Crédit photo: AFP
Crédit photo: AFP

L’intelligence artificielle peut être un outil formidable pour les différents chercheurs qui tentent de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau humain. L’équipe d’imagerie neurologique et de psychiatrie informatique d’IBM a fait nombre de recherches en ce sens afin d’évaluer avec exactitude l’état mental d’un patient et ce, à partir d’échantillons vocaux. Après de nombreux tests entamés en 2015, il apparaît aujourd’hui que le système mis en place peut, avec un taux d’exactitude d’environ 80%, anticiper de deux ans l’apparition de psychoses chez des sujets sensibles.

Pour ce faire, le système a examiné les interviews de 59 sujets potentiellement en phase de développement de psychose, dont un quart a continué à développer des troubles mentaux dans les deux années qui ont suivi.

Durant les tests, on leur a demandé d’interpréter une histoire courte qu’on leur avait donnée à lire. L’algorithme a ensuite analysé les discours des patients et a pu déterminer sur cette base si une personne continuerait à développer un trouble ou non. Il a également été défini que les patients positifs utilisaient moins de pronoms possessifs et construisaient des phrases moins cohérentes en s’exprimant.

L’objectif final de ces recherches est, selon IBM, de développer des applications capables d’avertir et de diagnostiquer une variété de maladies mentales en suivant à la trace la manière de s’exprimer d’une personne.