Microsoft a déjà réagi à la faille de sécurité touchant les réseaux Wi-Fi en patchant ses systèmes Windows.

wi-fi

La vulnérabilité découverte ce lundi 16 octobre touchant tous les appareils connectés aux réseaux Wi-Fi (voir notre article) a été corrigée par Microsoft. Les systèmes Windows ont même déjà corrigé cette faille lors de la dernière mise à jour mensuelle au début du mois d’octobre.

L’entreprise s’est ainsi exprimée à ce sujet sur le site The Verge“Nous avons déjà mis à disposition une mise à jour de sécurité pour ce problème. Les utilisateurs qui ont installé la mise à jour ou qui utilisent les mises à jour automatiques sont protégés.” 

En revanche, les dispositifs toujours sous Windows XP et Vista (qui ne sont plus mis à jour) restent vulnérables, tout comme les appareils tournant sous Linux, Android et iOS. Google et Apple ont confirmé par ailleurs qu’ils allaient déployer leur correctif dans les semaines à venir.

1 COMMENTAIRE

  1. Faux : le correctif Debian de wpasupplicant est daté du 14. Et c’est bien la première fois depuis très longtemps que microsoft a quelques jours d’avance sur GNU/Linux. Il est vrai que la faille a été découverte il y a plusieurs mois déjà – et qu’elle était trop grosse pour en faire fi. Cela étant, on rappellera que GNU/Linux se passe encore et toujours d’antivirus, et que dans le libre, on ne peut pas cacher les problèmes de sécurité et jouer à l’autruche, contrairement aux systèmes privateurs de liberté qui n’en ont rien à foutre d’entretenir correctement leurs systèmes ad vitam eternam : leur but est de vendre, pas d’entretenir la camelote qu’ils vous ont refourgué sous vente forcée et qui vous rend esclave des GAFAM. Bref si vous cherchez la sécurité, ce n’est sûrement pas sous windows que vous la trouverez. A bon entendeur.

Comments are closed.