ShiftWear sort une paire de sneakers équipée d’écrans flexibles. Les précommandes sont déjà ouvertes.

Shiftwear shoes

Le style, c’est personnel. Partant de ce postulat, ShiftWear a imaginé une paire de sneakers intégrant des écrans Full HD flexibles. Le but ? Pouvoir personnaliser ses chaussures à l’infini avec n’importe quelle image ou animation ! Les baskets sont connectées à votre smartphone en Bluetooth ou Wi-Fi et une application permet ensuite de choisir quelle image vous souhaitez afficher.

Un Design Marketplace existe, avec la possibilité de télécharger des designs, gratuitement ou non. Il est donc en théorie possible de vendre ses propres créations à la communauté. Mais bien sûr, encore faut-il qu’assez de personnes soient intéressées par le concept et prennent le temps de jouer le jeu.

Sans fil et waterproof

Et si vous préférez utiliser des images personnalisées, vous pouvez uploader des photos et vidéos de votre smartphone dans l’application pour les afficher sur vos chaussures. Il est même possible de créer des diaporamas en choisissant combien de temps chaque design reste affiché !

Quant aux batteries, pas de panique. Elle se rechargent par le mouvement, grâce à des gyroscopes placés dans chaque chaussure. Mais pour être certain que vos sneakers soient prêtes avant de sortir, mieux vaut les placer sur un support dédié qui supporte la recharge sans-fil. ShiftWear annonce que ses modèles sont résistants à l’eau et la poussière, une bonne nouvelle pour éviter d’abimer le hardware.

500 dollars en précommande

Bien sûr, une telle technologie a un coût. Les baskets ShiftWear sont ainsi disponibles en précommande avec un ticket d’entrée de 500 dollars. Pour ce prix, vous pourrez choisir entre six versions différentes (2 designs avec à chaque fois 3 hauteurs : basse, moyenne et haute) mais n’aurez pas le choix du coloris. Ce sera un mix de noir, blanc et gris.

Si vous souhaitez personnaliser les couleurs de vos chaussures, il faudra ajouter 100 dollars à la note déjà salée. Au final, les ShiftWear se placent en concurrence avec des baskets de luxe, dont les tarifs peuvent même dépasser les quatre chiffres. Reste à voir si l’argument de la personnalisation à l’infini réussira à convaincre, premières livraisons prévues pour la fin de l’année.