La septième saison de la série médiévale et fantastique de HBO a battu des records de piratage.

Crédit photo : Screenshot http://bit.ly/2qWDb3c
Crédit photo : Screenshot http://bit.ly/2qWDb3c

Dans la nuit du 16 au 17 juillet, Dragonstone le premier épisode de la saison 7 de Game of Thrones – Le trône de fer en français – était diffusé par la chaîne américaine HBO. Plusieurs chaines internationales avaient acheter les droits pour proposer une diffusion instantanée de l’épisode, avec sous-titres. Toutefois, la série de HBO a encore une fois enregistré des records de piratage sur la toile.

Près de 130.000 internautes auraient ainsi visionné l’épisode illégalement quelques heures seulement après sa diffusion, selon le site Torrentfreak. En quelques jours, ce sont plus de 90 millions de personnes qui auraient piraté le nouvel épisode. 14 millions de personnes auraient préféré télécharger l’épisode tandis que 77,9 millions d’internautes auraient penché pour des plateformes de streaming illégales. Un record absolu.

HBO, qui avait noué plusieurs partenariats pour proposer un visionnage légal en direct et dans plusieurs langues, n’a pas su faire face au succès de la série. Le site HBO est resté indisponible durant plusieurs heures. Au total, ce sont tout de même 16 millions de téléspectateurs qui ont pu visionner l’épisode en ligne, légalement. Malgré les problèmes techniques, la chaîne atteint presque le double de l’audience du dernier épisode de la saison précédente qui avait rassemblé 8,9 millions de téléspectateurs.

La chaîne OCS en France s’est écroulée sous le nombre de téléspectateurs avec des coupures d’image, des sous-titres manquants et des problèmes de sons. Selon la chaîne Cinéma Série d’Orange, les problèmes techniques ont été réglés à temps pour la sortie du second épisode.

En Belgique, c’est BeTV qui a récupéré les droits de diffusion de la septième saison de Game of Thrones.

1 COMMENTAIRE

  1. Et alors ?
    J’ai vu toutes les saisons via téléchargement.
    C’est si bon que j’ai acheté l’intégrale en BlueRay.

Comments are closed.