L’Union Européenne vient de trancher sur le montant exigé à Google. Un montant colossal qui vient en réponse à l’accusation d’abus de position du moteur de recherche américain dans le marché des comparateurs de prix, en favorisant amplement son propre service “Google Shopping”.

B9712441909Z.1_20170627115103_000+GS09B7MO0.2-0

C’est 2,24 milliards d’euros que l’UE inflige à Google, un chiffre incroyable et record en termes d’amende en cas d’abus de position dominante. La dernière décision du genre ne représentait “que” 1,06 milliard d’euros et avait été exigée à Intel, le géant américain de puces informatiques, en 2009.

Dans un communiqué de la Commission européenne de la Concurrence, la Commissaire Margrethe Vestager a déclaré que “Google a abusé de sa position dominante sur le marché des moteurs de recherches en favorisant son propre service de comparaison de prix dans ses résultats de recherche et en rétrogradant ceux de ses concurrents”.

La Commissaire a justifié le jugement en rappelant que ce qu’avait fait Google était illégal au regard des règles de concurrence de l’UE. En effet, en agissant ainsi, Google a empêché ses concurrents de livrer bataille sur base de leur mérite et de leur innovation. De plus, Google a saboté les choix des consommateurs en privilégiant son propre service, limitant les propositions de produits et de comparatifs, mais également de profiter des meilleures innovations.

Une décision et un montant qui frappent fort et qui devraient marqué les esprits, de par son record en tant qu’amende. Mais on ne doute pas que le célèbre moteur de recherche ira de l’avant, sans aucun souci…

2 Commentaires

Comments are closed.