Le Comité international olympique (CIO) et Intel annoncent leur partenariat jusqu’à 2024, destiné à développer des outils technologiques au service d’une retransmission optimisée des prochains Jeux olympiques et d’offrir un nouveau niveau d’interaction avec les fans du monde entier.

jo

À travers ce partenariat, le CIO espère donner aux spectateurs présents dans les stades, aux athlètes ainsi qu’aux téléspectateurs du monde entier l’occasion de profiter des Jeux olympiques de manière inédite et spectaculaire.

Dans cette optique, Intel souhaite se concentrer principalement sur la 5G, les contenus filmés à 360-degrés, l’usage des drones ainsi que l’exploitation de la réalité virtuelle et de l’intelligence artificielle.

La première concrétisation de cet accord devrait avoir lieu lors des prochains Jeux olympiques d’hiver qui se dérouleront en 2018 à Pyeongchang en Corée du Sud. À cette occasion, la technologie Intel True VR permettra déjà de pouvoir visionner certaines épreuves en réalité virtuelle et en temps réel, pour une expérience immersive encore inédite.

Ensuite, au fil des années, Intel devrait assurer un support technologique et de contenus pour les opérations de diffusion du Service olympique de radiotélévision (OBS), ainsi que pour la chaîne olympique où les fans pourront découvrir et partager toute l’actualité relative aux Jeux olympiques tout au long de l’année. D’autre part, des plates-formes 5G installées sur différents sites olympiques devraient dès 2018 faire la démonstration de la rapidité de transformation de ce futur standard pour la téléphonie mobile. Intel prévoit également d’utiliser des drones pour fournir des images vues du ciel des différentes compétitions.

Enfin, la technologie de ralenti à 360 degrés permettra de revivre certains moments forts sous n’importe quel angle : celui d’un autre compétiteur, depuis le premier rang, etc.

Cette collaboration ouvre donc des perspectives exceptionnelles pour suivre dans les meilleures conditions possible les prochains Jeux olympiques. À noter qu’Intel rejoint dans le programme de partenariat mondial “The Olympic Partner” des marques telles que Samsung, Panasonic ou encore… Coca-Cola.

AFP