Son réalisateur Francis Ford Coppola fait appel au crowdfunding pour voir son film culte sur la guerre au Viêt Nam adapté sur console.

© AFP
© AFP

Près de quarante ans après sa sortie dans les salles obscures, “Apocalypse Now” s’apprête à toucher un nouveau public, les joueurs de jeux vidéo. Sa version pixels devrait sortir en octobre 2020, à condition que Francis Ford Coppola et son équipe parviennent à réunir la somme de 900.000$ d’ici le 24 février.

Car pour adapter son long métrage en jeu vidéo, le réalisateur a préféré sortir du système traditionnel de publication, “afin de maintenir la liberté créative et l’intégrité que requiert ce conte audacieux et intense”, explique Coppola dans la campagne Kickstarter. Pour l’instant, le projet a intéressé environ 1000 personnes qui ont contribué à hauteur de 45.700$.

Loin d’un “Call of Duty” au Viêt Nam

Le jeu vidéo prendra la forme d’un RPG mettant en lumière, à l’image du film, vision psychédélique du Viêt Nam et l’horreur de la guerre. Mais à la différence d’un jeu de rôle classique, le joueur sera embarqué dans un monde immersif et interactif où chacune de ses actions et décisions auront une influence sur le scénario et le déroulement de la partie. 

Plus concrètement, le joueur se glissera dans la peau du capitaine Benjamin Willard, chargé d’assassiner le colonel Walter E. Kuntz. Dans le film qui a décroché la Palme d’or à Cannes en 1979, ces deux personnages étaient interprétés par Martin Sheen et Marlon Brando. La mission débutera à Saïgon (ancien nom de Hô-Chi-Minh-Ville) où le héros sera enfermé dans un hôtel délabré. En plus de devoir localiser Kuntz, le joueur aura à gérer ses ressources en récoltant tout au long de son voyage de l’eau, de la nourriture ou des traitements contre les maladies.

Francis Ford Coppola participera activement à la déclinaison de son film sur console, via American Zoetrope, société de production qu’il a fondé en 1969 avec George Lucas. Le cinéaste s’entourera d’une équipe spécialiste du secteur vidéoludique, derrière les jeux “The Witcher, “Fallout : New Vegas” ou “Star Wars Galaxies”.

AFP