La tendance est claire : les Belges commandent plus à l’étranger qu’en Belgique.

Crédit : D.R.
Crédit : D.R.

A en croire les résultats d’une étude Paypal-Ipsos réalisée auprès de 28.000 consommateurs dans 32 pays, les Belges ne favorisent pas l’e-commerce de leur pays puisqu’ils commandent massivement à l’étranger. Pourquoi ? Pour bénéficier d’articles non disponibles en Belgique mais aussi car les prix de certains produits sont moins élevés dans d’autres pays.

Dans les chiffres, ce sont 63% des achats en ligne qui sont réalisés dans des boutiques étrangères. Autrement dit, seulement 37% des achats sont faits par les résidents de notre pays au profit de l’e-commerce belge.

Au sein de l’étude, on peut lire que les Belges ont tendance à comparer les prix et à faire preuve d’opportunisme : “Principal enseignement de cette étude : les acheteurs belges sont particulièrement opportunistes […] Lorsqu’ils achètent en dehors de leurs frontières, les Belges recherchent avant tout le meilleur prix (77% de tous les acheteurs transfrontaliers déclarent que de ‘meilleurs prix’ sont un incitant pour acheter hors de Belgique), mais aussi des articles qui ne sont pas disponibles dans leur pays (56% répondent ‘l’accès à des produits non disponibles en Belgique).”

Aussi, l’enquête réalisée met en évidence deux facteurs qui accroissent le nombre d’achats effectués chez des boutiques/magasins transfrontaliers : la livraison gratuite et le paiement sécurisé. Effectivement, de nombreux sites proposent une livraison complètement gratuite et d’autres encore misent sur une livraison gratuite à partir d’un certain montant.

Il ressort également de l’enquête que si les Belges achètent beaucoup à l’étranger, ils le font essentiellement sur le continent européen. Cependant, ce sont quand même 14% des achats qui sont effectués en Chine.

On constate également que les achats en ligne sont plus fréquents qu’auparavant et devraient l’être d’autant plus dans les mois à venir : “Les raisons les plus couramment avancées pour expliquer cette augmentation sont la facilité des achats via Internet (citée par 79% des acheteurs adultes qui prévoient une augmentation de leurs achats) et la baisse espérée des frais de livraison (23%).”

A ce propos, les sondés expliquent que plus de la moitié de leur budget annuel est  investi sur des sites étrangers. Précisons également que ce sont les vêtements et les chaussures qui constituent les produits les plus prisés par les Belges pour ce qui est des achats en ligne. En deuxième position, on retrouve les voyages et les déplacements.

Les Belges fans des Pays-Bas

L’enquête souligne ceci : les résidents de notre pays optent majoritairement pour les boutiques de nos voisins néerlandais quand il s’agit de commander sur le web. En fait, ce sont 32% des sondés qui ont acheté des produits au cours de l’année dans des boutiques situées aux Pays-Bas. Ensuite vient la France. La troisième marche de ce podium est occupée par l’Allemagne.

Pour expliquer cette tendance à acheter/commander des biens aux Pays-Bas, l’enquête met encore en évidence les prix moins élevés que sur notre territoire : “71% des personnes ayant acheté aux Pays-Bas l’ont fait en raison du prix. La motivation est différente pour les consommateurs ayant acheté en Allemagne, avec l’accès à des articles non disponibles en Belgique cité dans 59% des cas et venant ainsi en seconde position. La confiance est également un paramètre essentiel. 45% des personnes ayant acheté dans un e-shop français l’ont fait notamment en raison de la réputation du commerçant (contre 46% des acheteurs en Allemagne et 40% aux Pays-Bas).”