Le piratage et la contrefaçon font perdre plus de 80 milliards chaque année à l’UE

790.000 emplois sont également perdus annuellement selon plusieurs études de l’Office de l’Union européenne de la propriété intellectuelle.

Crédit photo : Belga
Crédit photo : Belga

Ce n’est pas nouveau, le piratage et la contrefaçon permettent à certains de s’enrichir mais, selon différentes études de l’Office de l’Union européenne de la propriété intellectuelle, ce sont 83 milliards d’euros et 790.000 emplois qui sont perdus chaque année au sein de l’Union européenne. En Belgique, ce sont environ 1,9 million d’euros qui sont concernés.

Les secteurs les plus touchés sont : les vêtements, les jouets, les articles de sport, les articles de bijouterie-joaillerie, la maroquinerie et, évidemment, la musique.

Le rapport rappelle que les fêtes de fin d’année permettent aux producteurs et créateurs de réduire leurs pertes mais cette compensation est minime en comparaison du manque à gagner produit par le piratage et la contrefaçon. Conséquence de cet état de fait : des licenciements, des absences de création de nouveaux postes, etc. Au total, on estime que ce sont 500.000 emplois qui pourraient être créés si le piratage et la contrefaçon n’affectaient pas les ventes. A cela, il faut ajouter 290.000 emplois perdus dans d’autres secteurs que les 9 cités précédemment.

Enfin, le directeur exécutif de l’Office de l’Union européenne de la propriété intellectuelle, António Campinos, estime que ces résultats sont très importants : “Nous espérons que les résultats de notre série d’études aideront les consommateurs à faire des choix plus éclairés. Cela est d’autant plus important à cette époque de l’année, où les consommateurs et les citoyens font leurs courses de Noël et choisissent des cadeaux pour leurs êtres chers. Nos rapports et analyses nous permettent de constater les effets économiques de la contrefaçon et du piratage sur les ventes et les emplois. La situation varie d’un État membre à l’autre, mais la situation générale que notre série d’études met en évidence est très claire: la contrefaçon et le piratage ont une incidence négative sur l’économie de l’UE et sur la création d’emplois.”

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.