KIKK Festival : un événement pour petits et grands

L’événement intègre un espace destiné aux plus jeunes et une exposition des plus originales.

sac plastique

Le Little KIKK Festival vous accueille avec des cerceaux colorés. Ensuite, ces derniers continuent à orner le plafond du lieu réservé aux enfants. Cet espace veut sensibiliser les plus jeunes aux nouvelles technologies à l’aide d’activités ludiques. Cependant, force est de constater qu’il n’y a pas que des enfants dans l’endroit. De fait, des adolescents et des adultes n’hésitent pas à essayer les différentes activités. Et force est de constater que les sourires sont nombreux sur les visages des visiteurs du Little KIKK Festival.

Ce dernier constitue un petit monde à part, un monde de couleurs pour être précis. Sur un mur, une femme-bâton bouge en fonction des mouvements d’un enfant. De l’autre côté de l’espace, deux petites filles sont hypnotisées par le travail d’une imprimante 3D. Plus loin, deux jeunes téléguident des voitures holographiques sur un véritable parcours. Chaque voiture, pourtant digitale, est obligée de contourner les obstacles qui, eux, sont bien réels. Ce n’est pas tout puisque plus loin, les ateliers misent sur le son. L’un d’eux permet aux enfants de choisir un pattern existant, d’y dessiner un visage et il leur suffit alors de placer leur dessin sur une machine. Celle-ci donnera vie à la création : la bouche se mettre à bouger et à crier, chanter, etc.

Une exposition intrigante 

Deux rues plus loin, c’est une exposition de grande envergure qui attend le public. Un immense hangar qui ne paye pas de mine attend les curieux et les surprendra à coup sûr. Tout d’abord, l’attention des visiteurs se focalise sur un mur de parapluies. Ceux-ci semblent inamovibles et quelques instants suffisent pour se rendre compte que ce n’est pas du tout le cas. En effet, les parapluies prennent vie et s’animent. Là où le public n’y voyait qu’un ensemble inerte, se trouve en fait une sculpture animée.

Sur un autre mur, on observe quatre photos. Chacune représente une bulle de savon. Les visiteurs assistent donc à la décomposition de cette bulle colorée via plusieurs clichés.

En fait, chaque œuvre parait à la fois simpliste et mystérieuse mais il suffit de lire les quelques lignes de sa description pour comprendre que ce qui se cache derrière a été l’objet d’une réflexion. Exemple avec un ensemble de sac plastique accrochés sur l’une des façades du lieu. Ceux-ci se gonflent et se dégonflent sous l’action de petits ventilateurs reliés à un microcontrôleur. Une impression de mouvement naît alors dans l’œil du spectateur qui ne peut s’empêcher de fixer l’œuvre en question.

D’autres surprises sont à découvrir sur le festival ces 3, 4 et 5 novembre.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.