L’événement a remis ses récompenses, des awards numériques, à quatre startups.

Crédit : KIKK Festival
Crédit : KIKK Festival

Le KIKK festival, un événement namurois qui entend faire la fête au numérique, a récompensé quatre startups. Ces prix d’une valeur de 30.000€ ont été remis sur base d’un unique critère : l’innovation. La tâche fut ardue pour les membres du jury puisqu’ils ont dû effectuer un tri parmi plus de cent candidatures.

Les gagnants officient tous dans des secteurs différents et entendent intégrer le paysage des nouvelles technologies dans les temps futurs.

Tout d’abord, on recense la startup belge Osimis. Les responsables de celle-ci ont mis en place une plateforme en ligne qui peut être définie comme un dropbox de l’imagerie. On peut donc y stocker, partager… des fichiers de l’imagerie médicale. Les prochaines étapes sont déjà fixées : l’intégration future d’algorithmes permettra d’aider au diagnostic. Autrement dit, l’objectif ici est de simplifier l’accès à l’imagerie médicale. Une solution qui devrait plaire à un grand nombre d’institutions médicales.

Ensuite, c’est une autre startup belge qui repart avec l’une des récompenses: Hytchers. Derrière ce nom, on retrouve deux jeunes ingénieurs qui ont mis leur passion pour le digital à profit en lançant un projet qui mise sur la logistique collaborative. Dans le cas présent, il s’agit d’offrir la possibilité aux conducteurs de transporter des colis. Leur application communique des informations indispensables comme le trajet de l’utilisateur et les paquets se trouvant sur sa route. Le conducteur peut alors réduire ses frais de déplacement.

En troisième position, ce sont les Tchèques de Koski. Les têtes pensantes de cette startup ont développé un jeu de construction qui s’axe à la fois sur le monde physique et le monde digital. On retrouve dès lors des éléments en bois, des pastilles de couleurs et bien sûr, une application virtuelle. Le joueur pourra donc utiliser les objets pour les voir apparaître sur l’écran sous des formes diverses et variées : arbres, fontaines, etc.

La dernière startup récompensée est aussi issue de notre plat pays. Son nom ? YouMeal. Il s’agit d’un logiciel qui a pour but de fournir des informations précises quant à l’analyse nutritionnelle et l’impact de cette dernière sur la santé humaine et l’environnement. Pour ce faire, le logiciel s’appuie sur des bases de données alimentaires et des algorithmes. Le consommateur peut alors se rendre compte des conséquences de ses choix alimentaires.