Les achats en ligne sont très prisés par les Belges lors de la période des fêtes de fin d’année et ils le sont de plus en plus au fil des ans. 

Crédit : AFP
Crédit : AFP

12% d’augmentation concernant les achats en ligne des Belges pour la période des fêtes de fin d’année : c’est ce que révèle une étude d’Adobe Digital Insights. Cette hausse devrait se traduire par des dépenses estimées à 2,9 milliards d’euros. Et pour continuer avec les chiffres, c’est le 12 décembre que le pic d’achats en ligne devrait être le plus important. Ce jour-là, les dépenses seront doublées par rapport à un jour “normal”.

Cette date correspond au Black Friday qui existe dans de nombreux pays et qui commence depuis un an (voire deux pour certaines enseignes) à s’installer en Belgique. A ce propos, il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre l’attrait croissant des achats en ligne. Tout d’abord, les offres spéciales et les promotions mises en avant attirent de plus en plus de consommateurs. Ensuite, l’étude insiste sur la facilité du shopping en ligne qui permet, notamment, d’éviter les files d’attente et donc, la perte de temps qui en découle. Enfin, le dernier facteur qui pousse les consommateurs à profiter des sites de vente en ligne est celui des achats de dernière minute.

Adobe Digital Insights indique également que le Black Friday est bien plus prisé que le Cyber Monday. Rappelons que le deuxième constitue une journée de soldes qui tire son origine des Etats-Unis et qui se caractérise par des offres promotionnelles importantes disponibles uniquement sur Internet.

Enfin, notons qu’en Belgique, les habitants n’utilisent pas encore énormément leur tablette ou leur smartphone pour effectuer des achats ou des recherches de produits.