L’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) impose dès ce 1er novembre une baisse des tarifs de terminaison sur les réseaux fixes belges, soit un nouveau tarif de 0,092 centime par minute contre un tarif de 0,7 centime en moyenne par minute jusqu’ici.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Les tarifs de terminaison sur les réseaux fixes sont les tarifs de gros qu’un opérateur de téléphonie fixe facture à d’autres opérateurs (fixes, mobiles, étrangers) lorsque ces derniers font aboutir un appel téléphonique sur le réseau fixe de l’opérateur en question.

Les nouveaux tarifs, sept fois inférieurs à ceux pratiqués actuellement, seront plus bas que la moyenne des tarifs des pays européens qui ont déjà appliqué la même méthodologie de calcul de coûts.

Ces diminutions de tarifs n’auront cependant probablement pas d’effet sur la facture du consommateur.

Belga