Les premières informations sur le prochain film “Batman”

Les spectateurs ont pu voir l’homme chauve-souris interprété pour la première fois par Ben Affleck dans “Batman V Superman”. On y retrouvait un Batman plus gros, marqué par le temps et surtout, bien plus violent que ce à quoi nous avaient habitué les précédentes productions tournant autour de ce super-héros. Que nous réserve l’acteur-réalisateur pour son prochain film centré sur l’alter ego de Bruce Wayne ? 

wimt2mcsyaukiejogevo

Tim Burton, Joel Schumacher, Christopher Nolan, Zack Snyder… Ils sont nombreux à avoir porté Batman à l’écran. Le prochain, qui ne devrait pas sortir avant 2018, voit son titre se dévoiler, ou du moins, son titre provisoire. Et ce sera : “The Batman”. Simple et peu original, Ben Affleck explique ce titre par le fait que le scénario sera axé sur cet unique personnage. On ne peut s’empêcher de constater la référence aux premiers récits qui portaient le titre “The Batman” au lieu de “Batman”.

Jusqu’ici, on savait uniquement que le scénario ne serait pas celui d’un comic-book existant mais qu’il ne ferait qu’emprunter des éléments de l’histoire du personnage aux nombreux écrits portant sur le chevalier noir.

Au rayon des teasers, on compte une vidéo qui présente le probable bad guy du film, “Deathstroke”, et qui a déjà fait le tour de la toile il y a peu. Cependant, certains doutent encore à son propos : ce teaser concerne-t-il “The Batman” ou le film dédié à la “Justice League”?

Une histoire cinématographique mouvementée

Il existe des dessins animés, des productions “Lego”, des films classés dans la catégorie “rétro” et bien d’autres traitant de Batman. Pour simplifier, nous commencerons avec celui de Tim Burton. Ce dernier s’est attelé à transposer Batman à l’écran à la fin des années 80. Mission accomplie pour le réalisateur qui a, avec son “Batman” en 1989 et “Batman : le défi” en 1992, réussi la prouesse de donner la vie à la ville de Gotham. Ce point est quelque peu complexe à expliquer à ceux qui ne lisent pas les comics traitant de l’homme chauve-souris. En bref, sachez que la ville, qui est une représentation de Chicago, constitue un personnage à part entière dans un grand nombre d’histoires de Bruce Wayne, ce qu’avait bien compris Burton.

Ensuite, c’est la descente aux enfers avec… Joel Schumacher. Le réalisateur en question proposera tout d’abord “Batman Forever”. Un épisode à oublier tant l’histoire comme le reste ternissent l’image du chevalier noir. Et comme si ça ne suffisait pas, Joel Schumacher remettra le couvert avec “Batman et Robin” où pour la première fois, le protégé de Bruce Wayne intervient à l’écran. C’est d’ailleurs le seul véritable point à retenir le concernant. Notons que ces deux films fortement critiqués par les fans auront réussi à engranger de nombreux bénéfices.

Un blason redoré par Nolan

En 2005, c’est un nouveau film qui voit le jour : “Batman Begins”. L’oeuvre est à créditer à Christopher Nolan. La production est beaucoup plus sombre qu’auparavant et colle bien mieux à ce que les lecteurs de comics connaissent du chevalier noir. Un second film, considéré par de nombreux fans, comme la meilleure création cinématographique traitant de l’homme chauve-souris, viendra couronner le travail du réalisateur.

Batman-Writers-Chistopher-Nolan-Best-Movie

Le dernier film de la trilogie Nolan sera, lui, plus critiqué. En cause, une création se rapprochant de très près de la définition des “blockbusters américains”.

Enfin, la dernière fois que l’on a pu voir Batman au cinéma, ce fut au sein de “Batman V Superman”, réalisé par Zack Snyder. Très troublant, surtout pour les néophytes, le film présente un Batman violent à tel point que ce dernier n’hésite pas à tuer ses opposants. Ce fait, notamment, a conduit à des critiques mitigées. Précisons tout de même qu’au départ, Batman n’épargnait pas les malfaiteurs et qu’il aura fallu attendre le récit qui relate le décès de ses parents pour modifier cette “idée”.

Quoi qu’il en soit, l’interprétation de Ben Affleck dans ce dernier film a du convaincre les têtes pensantes de Warner Bros puisque l’acteur est aux manettes de la prochaine production tout en y incarnant le rôle principal.