DJI emboite le pas à GoPro en introduisant le Mavic Pro, son premier drone pliable.

mavic pro

Après GoPro, c’est au tour de DJI de commercialiser un drone « pliable ». Le groupe chinois a présenté cette semaine un nouveau drone grand public dont la principale particularité vient de sa capacité à se replier sur lui-même pour occuper moins de place et être plus facilement transportable.

Capable de voler jusqu’à 27 minutes sans interruption, le nouveau drone de DJI affiche des performances impressionnantes. En mode sport, il peut atteindre une vitesse de pointe de 65 km/h. La caméra qui l’équipe dispose d’un capteur de 12 mégapixels capable de filmer en 4K à 30 images par seconde et de s’orienter sur trois axes pour capturer différents angles de vue. Stabilisée, elle est également capable de reconnaître une personne et d’éviter les obstacles grâce à un système anti-collision, hérité du Phantom 4. Imaginé pour un usage grand public, le drone est non seulement très « safe » à utiliser en public mais aussi adapté à un usage strictement amateur. DJI a en effet intégré des commandes gestuelles qui permettent notamment d’activer la capture d’une photo à distance. Plus intéressant, l’entreprise chinoise introduit également une fonction permettant au propriétaire du drone d’activer le suivi d’un sujet.

Pilotable avec un simple smartphone, le drone peut également être commandé à distance avec une télécommande qui étend la portée à… 7 kilomètres. Ceux qui le souhaitent peuvent pousser leur passion jusqu’à investir dans le casque DJI Goggles, qui permet de visionner les images du drone en direct avec un casque de réalité virtuelle, tout en le contrôlant avec la télécommande.

Ce nouveau bijou a toutefois un prix. Il vous en coûtera 1199€, avec la télécommande officielle. Le casque DJI Goggles sera lui disponible à la vente séparément.