Le géant de l’informatique HP dit vouloir perturber et réinventer le marché de l’impression par ce rachat. L’entreprise met notamment en avant le fait que peu d’innovations ont touché le secteur depuis des dizaines d’années.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Le rachat du business d’impression de Samsung par HP est évalué à 1.05 milliard de dollars. HP tient à innover dans ce secteur et cette opération financière était nécessaire selon la firme afin d’y parvenir.

L’un des responsables d’HP a notamment déclaré ceci : « Les photocopieurs sont dépassés. Ce sont des machines compliquées avec des dizaines de pièces de rechange nécessitant des accords de service et des entretiens inefficaces. » Ce qui corrobore leur envie de moderniser le domaine de l’impression.

Cet achat est la plus grosse acquisition liée au secteur de l’impression qu’a réalisée HP dans son histoire.

Cependant, Samsung devrait continuer à vendre des imprimantes via sa propre branche coréenne mais en les notifiant des lettres « HP ».

Qui plus est, le vice-président Jay Y. Lee sera bientôt nommé au conseil d’administration. On le pressent comme le futur dirigeant de Samsung si son père, Kun-Hee Lee, venait à mourir. Ce dernier a été la pierre angulaire de l’ascension de l’entreprise qui représente aujourd’hui un cinquième du PIB de la Corée du Sud. Seule ombre au tableau : il aurait pris part à des affaires de corruption…

Rémi Lach