Lundi, le pape François rencontrait le fondateur du réseau social Facebook dans sa demeure du Vatican. Un événement qui n’a laissé personne indifférent.

popemark

Ce lundi 29 août, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook a rencontré le pape François dans sa demeure du Vatican. Accompagné de son épouse, Priscilla Chan, l’homme d’affaires a eu un bref entretien avec le souverain pontife. Il a également profité de la rencontre pour lui offrir un exemplaire du drone solaire Aquila, qui permettra de connecter certaines zones reculées de la planète à l’Internet.

“Nous avons discuté de l’importance de connecter les gens, en particulier dans les zones du monde qui ne disposent pas d’un accès à Internet” explique le PDG de Facebook.

Allergique aux nouvelles technologies, le pape François décrit le progrès technologique comme un objectif dangereux. Il n’a d’ailleurs jamais hésité à critiquer l’influence des réseaux sociaux, ni à dénoncer la quête de profits des principaux acteurs dont fait partie Facebook.

Cette rencontre entre le pape et Mark Zuckerberg visait donc à établir un dialogue entre ces deux personnalités emblématiques. A défaut d’être très naturelle, la rencontre entre les deux hommes a visiblement suscité un très vif engouement de la part des médias italiens, qui s’étaient rendus en masse au Vatican pour immortaliser ce moment…

Rappelons que si le pape François a désormais son propre profil sur Twitter et Instragram, il n’est pour le moment toujours pas présent sur le réseau de Mark Zuckerberg…