Il y a 25 ans jour pour jour, les propriétaires d’ordinateurs pouvaient se connecter pour la première fois à l’Internet.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Invention révolutionnaire qui a ouvert la voie du transfert d’informations à grande échelle, l’Internet a bouleversé notre existence dans ses moindres aspects. Le web n’est pourtant né qu’il y a 25 ans.

Paradoxalement, ce vingt-cinquième anniversaire aurait pu passer totalement inaperçu, si Facebook ne l’avait pas mis en avant sur sa page d’accueil. Difficile en effet de passer à côté de la commémoration vibrante au 25ème anniversaire de l’Internet sur le réseau social. Dans les faits pourtant, l’Internet n’est pas né le 23 août 1991 mais bien à la fin des années 60. L’anniversaire que Facebook commémore aujourd’hui, c’est celui du web, ce vaste réseau de sites internet, qui était rendu disponible au public il y a exactement 25 ans.

Car on l’oublie souvent, mais le web n’est pas l’Internet. L’Internet est une technologie qui permet bien plus que de surfer. Chats, téléchargements et services en ligne font également partie intégrante de ce que l’on définit aujourd’hui comme l’Internet. Le Web, en revanche, n’est composé que de pages qui sont consultables depuis un URL, grâce à un navigateur.

Que s’est-il donc passé ce 23 août 1991? Pour la première fois, le web, qui n’était composé que de quelques pages inter-connectées, était rendu disponible au grand public. La naissance du web remonte toutefois à quelques mois plus tôt. Le 6 août de la même année, Tim Berners-Lee, le scientifique à qui on attribue communément la paternité de l’Internet, faisait du web un service public. Le 20 décembre 1990, soit plus de six mois plus tôt, il inaugurait le premier site Internet, sobrement nommé le “Tim Berners-Lee’s World Wide Web”, que l’on peut toujours consulter à cette adresse. La création du premier réseau permettant le transfert de données remonte toutefois à 1969, année au cours de laquelle le DARPA lance son réseau ARPANET. Utilisé par l’armée américaine, le réseau ARPANET fondera les bases de ce qui deviendra plus tard l’Internet – duquel naîtra le “Web”.