Le réseau social Instagram a annoncé ce lundi avoir mis en place un nouveau filtre anti-harcèlement, qui permettra de bloquer automatiquement certains commentaires jugés trop agressifs, violents ou dégradants.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Plongé au cœur d’une vive polémique depuis plusieurs mois, le réseau social Instagram réagit en introduisant un filtre anti-harcèlement qui permettra de bloquer automatiquement certains commentaires jugés trop agressifs, violents ou dégradants. Car s’il est devenu très populaire, le réseau social fait également l’objet de nombreuses critiques pour son laisser-aller au niveau de la modération des commentaires. Insultes, menaces et racisme étaient devenus monnaie courante sur le réseau social. Une situation que la filiale de Facebook ne pouvait plus supporter et à laquelle elle réagit avec une série de mesures qui devraient enrayer l’agressivité des internautes.

Outre un filtre, qui bloquera automatiquement certains commentaires, injures et emojis, le réseau social va introduire un système de modération qui permettra à chaque utilisateur de modérer les commentaires sur ses clichés. Une approche similaire à celle de Facebook, qui devrait permettre de réduire le nombre de commentaires haineux postés sur le réseau social.

Le réseau social va même beaucoup plus loin en permettant, à ceux qui le souhaitent, de bloquer littéralement l’ajout de commentaires sur leurs profils.

La fonctionnalité, qui est déjà en test sur les profils des utilisateurs les plus influents du service, devrait prochainement être déployée auprès de tous.

“Notre but est de faire d’Instagram un lieu d’expression personnelle sûr, fun et amical” explique Nicky Jackson Colaco, porte-parole du réseau social. “Nous avons commencé à offrir aux comptes d’utilisateurs les plus populaires une option de modération. Au fil de nos apprentissages, nous espérons améliorer l’expérience pour notre communauté toute entière.”

Avec plus de 500 millions de membres à travers le monde, Instagram est devenu l’un des réseaux sociaux les plus populaires de la planète et était devenu au cours des derniers mois un lieu peu recommandable pour les mobinautes, où le racisme et le harcèlement étaient devenus monnaie courante. Avec ces nouvelles mesures, Instagram espère emboiter le pas à Facebook et se rapprocher ainsi du modèle de sa maison-mère.

5 Commentaires

Comments are closed.