Selon une étude de Newzoo, la gent féminine représenterait désormais près de la moitié des gamers sur Facebook. Plus surprenant, on apprend que près de 43% des joueurs seraient des adultes, parents de un ou plusieurs enfants.

farmville

Menée à travers 12 pays, l’étude de Newzoo révèle que près de 43% des gamers se connectant à un jeu avec un compte Facebook sur mobile sont des adultes, parents de un ou plusieurs enfants. Une évolution de la démographie qui témoigne de profonds changements dans les habitudes des internautes. Car au-delà des préjugés, les jeunes parents qui passent plusieurs heures chaque jour sur leur smartphone ou leur tablette à élever veaux, cochons et chevaux, et à faire grandir leurs champs de betteraves utilisent surtout les jeux comme un moyen pour passer du temps avec leurs enfants. 83% des parents reconnaissent ainsi acheter des jeux pour leurs enfants et 89% utiliser des jeux comme une activité éducative et sociale avec leurs enfants.

Si le casual-gaming a la côte – particulièrement auprès de la gent féminine – avec des jeux comme Farmville ou HayDay, les puzzle-games et jeux de cartes font également partie des catégories de jeux les plus populaires, aussi bien auprès du public masculin que féminin. La gent masculine a toutefois tendance à se tourner plus volontiers vers les jeux de stratégie et d’action.

Selon l’étude de Newzoo, près de la moitié (47%) des gamers sur Facebook seraient des femmes. La répartition des sexes et des tranches d’âge a également tendance à trouver une certaine balance au fil des mois. Une exception toutefois : les gamers vivant dans des pays en voie de développement ont tendance à être beaucoup plus actifs que ceux originaires de pays plus développés. Ils joueraient en moyenne près de deux fois plus que les gamers Européens ou Américains, et leurs sessions seraient également beaucoup plus longues. Selon Newzoo, ils utiliseraient également beaucoup plus volontiers leur smartphone comme principale “console de jeu”.