Selon la rumeur, BlackBerry aurait signé un accord avec le groupe chinois TCL en vue de laisser la marque Alcatel produire les prochains smartphones BlackBerry.

HAMBURG

TCL, la maison-mère d’Alcatel, se chargerait ainsi de produire le prochain flagship de la marque canadienne, le BlackBerry Hamburg, dont les spécificités seraient calquées sur celles du dernier porte-étendard de la marque chinoise, l’Idol 4.

L’information, qui n’a pas encore été confirmée par BlackBerry ni TCL, est actuellement abondamment partagée sur les sites d’information anglo-saxons.

Le groupe BlackBerry, en très mauvaise position sur le segment des smartphones, avait déjà évoqué à plusieurs reprises une éventuelle porte de sortie dans le cas où il n’arriverait pas à relancer les ventes de ses mobiles.

En s’alliant à TCL, BlackBerry pourrait avoir trouvé une solution au moins temporaire à son problème, qui lui permettrait sans doute de prolonger de quelques mois sa présence sur le marché du mobile. Reste à présent à voir si l’association des deux géants sera suffisante pour redonner ses lettres de noblesse à la prestigieuse marque canadienne…