L’application d’e-dating Tinder modifie ses règles d’utilisation pour empêcher les moins de 18 ans d’utiliser ses services.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

S’ils ne représentaient que moins de 3% des utilisateurs du service, les adolescents étaient jusqu’à présent tolérés sur le service d’e-dating Tinder. Pour éviter les débordements, l’application avait cependant mis en place une barrière qui les empêchait de voir les profils d’utilisateurs plus âgés, et inversement.

Visiblement, cette mesure n’était cependant pas suffisante. Le service annonce aujourd’hui une modification importante de ses règles d’utilisation. Désormais, il faudra en effet être majeur pour s’inscrire sur Tinder.

Certes, les adolescents pourront toujours mentir sur leur âge en s’inscrivant sur Tinder, mais pour ce faire il leur faudra créer préalablement un faux profil sur Facebook. Un processus long et ennuyeux qui devrait logiquement rebuter certains utilisateurs à enfreindre les conditions d’utilisation… Reste que, compte tenu de sa popularité, Tinder attire forcément les curieux, et séduit de plus en plus un public très jeune, friand de nouvelles rencontres. Un vrai problème pour les gestionnaires du service, qui se sont engagés dans une véritable chasse aux sorcières.