Selon une étude d’Ericsson, la consommation moyenne de données avec les abonnements mobiles devrait croître de manière exponentielle pour atteindre une moyenne de 18 Go par utilisateur en 2021.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Si la vaste majorité des utilisateurs se contentent aujourd’hui d’1 à 4 Go pour surfer sur leur mobile, les habitudes devraient progressivement évoluer grâce notamment au succès des services de streaming comme Netflix, Hulu ou Amazon.

Aux Etats-Unis, Ericsson a constaté une hausse de la consommation moyenne de données de l’ordre de 60% entre 2015 et 2016, et la tendance devrait se confirmer encore cette année.

La plus forte croissance devrait cependant être provoquée par l’arrivée du réseau 5G, qui permettra de télécharger presqu’instantanément un film complet, et permettra d’augmenter de manière considérable la capacité des réseaux. En théorie donc, les volumes alloués aux utilisateurs devraient croître rapidement.

En 2021, la consommation mensuelle moyenne en data devrait atteindre 22 Go aux Etats-Unis, 18 Go en Europe, 8 Go en Amérique Latine et 7 Go en Asie.

L’étude d’Ericsson nous apprend aussi que dans cinq ans, 70% du trafic devrait être généré par du streaming vidéo. Si aujourd’hui, les utilisateurs de Netflix, Hulu et Amazon prennent la peine de se connecter au réseau Wifi pour éviter les mauvaises surprises, l’augmentation des volumes de téléchargement les pousserait à être moins attentifs dans cinq ans…