Lors de la réunion annuelle des actionnaires du groupe, Elon Musk, le patron de Tesla, a annoncé que le réseau de superchargers de l’entreprise américaine ne sera pas accessible gratuitement aux propriétaires des futurs Model 3.

supercharger

L’un des principaux atouts des véhicules électriques de Tesla, c’est bien sûr le vaste réseau de superchargers mis à disposition par le constructeur automobile, aussi bien en Europe qu’aux Etats-Unis. Accessible gratuitement aux propriétaires de Model X et Model S, sans limite d’utilisation, le réseau pourrait ne pas être accessible aux propriétaires des futurs Model 3, la berline “low-cost” de Tesla, facturée actuellement au tarif de 35.000$.

Lors de la réunion annuelle des actionnaires, Elon Musk, le fondateur et CEO du groupe automobile a confirmé que pour pouvoir accéder à ce réseau de superchargers, les automobilistes devront opter pour une option payante lors de l’achat de leur véhicule.

Evidemment, notre réseau de superchargers a un coût” a expliqué le fondateur de l’entreprise, avant d’embrayer sur la question du Model 3, “ce sera toujours bon marché – et nettement plus avantageux que de rouler à l’essence -, de faire de longues distances avec son Model 3, mais ce ne sera plus gratuit.”

“La meilleure chose à faire avec une voiture électrique, c’est de la charger où vous chargez votre smartphone. Emmèneriez-vous votre smartphone dans une station de chargement pour le charger gratuitement? Conduire jusqu’à un supercharger pour charger l’équivalent de 5$ d’électricité n’est pas la meilleure chose à faire.”

L’entreprise californienne, qui faisait de son réseau de superchargers l’un de ses arguments de vente il y a encore quelques années, rappelle aux utilisateurs que ce réseau a été mis en place pour permettre aux utilisateurs faisant de longs trajets de s’arrêter en route pour faire le plein, et ne doit donc pas être considéré comme une station de chargement gratuite par les propriétaires d’un véhicule Tesla habitant la région. La problématique, qui n’a cessé d’enfler au cours des derniers mois, aurait poussé l’entreprise à trancher pour un accès payant à ce service pour les acheteurs du Model 3, qui n’est pas attendu avant 2017, voire 2018.