Jawbone se séparerait de ses activités audio, et abandonnerait ses bracelets UP

Le spécialiste de l’audio et des wearables Jawbone chercherait aujourd’hui un repreneur pour sa division audio, et pourrait abandonner la fabrication de ses fameux bracelets de suivi d’activités dans la foulée.

jawbone1

Pas aussi populaires que les bracelets de son rival Fitbit, les trackers de Jawbone ont aujourd’hui beaucoup de mal à se vendre, malgré les efforts du constructeur pour renouveler régulièrement sa gamme de produits. En novembre dernier, la startup américaine a annoncé le licenciement de près de 15% de ses effectifs. Selon le site Recode, Jawbone aurait également perdu près de la moitié de sa valeur en l’espace d’une année. Evaluée à près de 3 milliards de dollars il y a un an, l’entreprise ne vaudrait désormais plus qu’1,5 milliard de dollars. Une situation critique qui pousserait la direction à revoir sa stratégie.

Selon le magazine Fortune, Jawbone chercherait un repreneur pour son activité audio. Saturé, le marché des enceintes portables et des casques audio serait devenu beaucoup trop compétitif pour la jeune startup, qui aurait vu ses parts de marché chuter sous les 5% sur le sol américain en 2015.

En parallèle, on apprend que le groupe mettrait également un terme à la commercialisation de ses bracelets UP. Selon Tech Insider, Jawbone aurait déjà liquidé ses stocks à un prix “compétitif” à un revendeur, qui se chargera d’écouler la marchandise auprès des différents distributeurs. La production des nouveaux trackers serait également à l’arrêt.

Selon la rumeur, la startup souhaiterait réorganiser ses opérations et se recentrer sur la production de wearables – bracelets peut-être, mais également montres connectées. Si la marque “UP” passe donc à la trappe, cela ne signifie pas pour autant que l’aventure Jawbone se termine sur le segment des wearables.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.