Trop d’internautes partagent leurs départs en vacances sur Facebook

Selon une étude menée par le spécialiste de la sécurité Kiwatch, près de 66% des femmes et 9% des hommes indiqueraient sur leur profil Facebook les dates de leurs départs en vacances.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Contre toute forme de bon sens, de nombreux internautes partagent encore publiquement leurs dates de départ en vacances, et diffusent sur leur profil Facebook des photos de leurs vacances durant toute la durée de leur séjour.

Selon une étude du spécialiste de la sécurité Kiwatch, 95% des femmes sondées partageraient des photos de leurs vacances durant leur séjour, et 53% des hommes commettraient la même erreur. Décaler de quelques jours la publication de ces visuels réduirait pourtant drastiquement le risque de cambriolage.

Beaucoup plus inquiétant, 66% des femmes interrogées déclarent qu’elles partagent volontiers les dates de leur départ en vacances et de congés sur Facebook, contre seulement 9% des hommes. Une énorme différence de statistiques qui s’expliquerait par une plus grosse prise de conscience des risques chez la gent masculine.

Comme le rappelle la société Kiwatch, les cambrioleurs utilisent désormais Facebook comme un outil pour planifier leurs opérations. Y partager des photos ou des dates de congé leur permet de savoir que votre habitation est actuellement inoccupée et que les risques d’y croiser quelqu’un sont plutôt maigres. S’il est préférable de ne partager ces informations qu’avec ses amis les plus proches en paramétrant son compte Facebook, le mieux reste encore de profiter pleinement de ses vacances pour ne partager ses souvenirs qu’une fois de retour au bercail…