En fin de semaine, Base et Mobistar ont annoncé une baisse importante de leurs frais d’itinérance. Forcés par la législation européenne à adapter leurs tarifs, les deux opérateurs divisent par trois, et parfois même quatre leur facture de roaming.

Crédit photo : Belga
Crédit photo : Belga

Il en sera bientôt définitivement fini des coûts d’itinérance au sein des pays de l’Union Européen. Dès le 30 avril, Base et Mobistar adapteront leur offre tarifaire aux nouvelles normes européennes, qui imposent une baisse des tarifs de roaming à 5 cents la minute, 2 cents le SMS et 5 cents le mégaoctet (HTVA) dans tous les pays de l’Union Européenne – en ce compris les nouveaux adhérents, comme la Croatie.

Les modifications au sein du catalogue des deux opérateurs suivront principalement trois axes.

Le plus gros changement concerne les clients Prepaid, pour qui les minutes, SMS et mégaoctets consommés à l’étranger seront déduits de leur carte prépayée de la même manière que les volumes de SMS, minutes et mégaoctets consommés en Belgique. Dès le 30 avril, il n’y aura donc plus de distinction entre la Belgique et l’étranger pour eux.

Pour les clients Postpaid, qui ont souscrit à un abonnement mensuel, Mobistar et Base factureront toujours différemment les minutes / SMS / mégaoctets consommés à l’étranger, mais les tarifs diminueront de plus de moitié. Le prix des appels passera ainsi de 0,22 (0,23 pour Mobistar) à 0,06€ la minute, des SMS de 0,07 à 0,024€ le message et de 0,24 à 0,06€ par mégaoctet.

Base et Mobistar n’abandonnent cependant pas leurs formules d’itinérance puisque les deux opérateurs continueront à proposer des forfaits spécialement conçus pour le surf à l’étranger à des tarifs “préférentiels”. Le nombre de mégaoctets proposés augmentera néanmoins de manière radicale, avec un pack de 250 Mo (au lieu de 100) à 5€ et un pack à 1 Go (au lieu de 500 Mo) à 15€ par mois (au lieu de 25) chez Base, et un pack de 250 Mo à 9,68 euros (au lieu de 14,62€) ainsi qu’un pack de 3 Go (au lieu de 2) à 84,7€ chez Mobistar.