Google pourrait racheter son éternel rival Yahoo

Selon Bloomberg, Google ferait partie des quelques entreprises susceptibles de formuler une offre pour l’acquisition de Yahoo. Outre l’opérateur américain Verizon, Time Inc. ferait également partie des enchérisseurs.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Le site Recode l’affirme, Yahoo aurait postposé la deadline pour le dépôt des offres d’acquisition au 18 avril prochain. L’opérateur américain, qui était initialement le seul enchérisseur sérieux pour l’acquisition de Yahoo, devra donc jouer des coudes pour convaincre les actionnaires de Yahoo qu’il s’agit de la meilleure option. Si un rachat par Time Inc. semble presque surréaliste, une acquisition de Yahoo par son éternel rival Google reste en revanche tout à fait envisageable.

D’une part parce que Google partage précisément le même secteur d’activité que Yahoo, et lorgne depuis longtemps sur les parts de marché de son rival. D’autre part parce qu’acquérir Yahoo permettrait au géant du Web de priver son autre rival – Microsoft et son navigateur Bing -, de l’audience de Yahoo. Depuis des années, Microsoft entretient en effet un partenariat avec Yahoo, qui utilise les données de Bing pour alimenter son propre moteur de recherche.

De son côté, Verizon souhaiterait mettre la main sur Yahoo pour renforcer sa filiale AOL. L’opérateur américain aurait déjà formulé une offre alléchante et serait actuellement proche de sceller une entente avec le groupe américain.

Quel que soit le scénario de cette acquisition, il semblerait donc que Yahoo fusionnera d’une manière ou d’une autre avec un autre moteur de recherche. Reste à présent à voir lequel des deux principaux enchérisseurs potentiels remportera le bras de fer…

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.