C’est un coup dur pour les propriétaires du hub connecté Revolv, vendu à l’époque aux alentours de 300$, qui cessera de fonctionner dès le 15 mai prochain.

revolv

Dès le 15 mai prochain, les propriétaires du hub connecté Revolv ne pourront plus utiliser le petit boitier qui permettait de connecter entre eux tous les objets connectés de la maison.

Nest, qui avait avalé la startup avant d’être elle-même rachetée par Google, aurait décidé de débrancher le service. Pas rentable pour Google, le service ferait aujourd’hui les frais d’une réaffectation des ressources.

Et vu que l’essentiel des fonctionnalités du boitier sont liées au cloud, la fermeture du service signe également la mort de l’accessoire, qui ne sera plus capable de fonctionner correctement à partir du 15 mai prochain. Une triste nouvelle pour les acheteurs du hub connecté, qui avaient tout de même investi plus de 300$ dans l’accessoire et qui n’auront pu profiter de leur hub connecté que durant une période de deux années…