Pour venir en aide aux victimes des attentats de Bruxelles, Google met en place un nouveau dispositif qui permettra à leurs proches de les contacter gratuitement en Belgique. Depuis hier, le géant du Web ne facture plus les appels émis depuis l’étranger vers la Belgique.

hangouts calls

Comme Facebook, qui a mis en place son Safety Check quelques heures après les attentats de Bruxelles, Google propose lui aussi son aide aux victimes des attaques en supprimant les frais d’appels téléphoniques sur ses services Hangouts, Hangouts Dialer et Google Voice. Depuis hier, le géant du Web ne facture plus les appels émis depuis l’étranger vers la Belgique.

Les internautes qui se connectent à Google Now peuvent également obtenir les dernières informations du centre de crise, ainsi que des informations en temps réel sur les transports en public. Depuis mardi, le transit national et international est en effet fortement perturbé en Belgique, avec des vols vers et à partir de Bruxelles à l’arrêt ou déportés sur les aéroports de Liège et Anvers, des lignes de métro et de bus perturbées et un trafic ferroviaire qui est également fortement affecté par le menace terroriste.

Google déploie actuellement le même dispositif en Turquie, où les villes d’Ankara et Istanbul ont également été frappées par plusieurs attentats au cours des derniers jours.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.