Attentats de Bruxelles : Facebook active son dispositif “Safety Check”

Vers 11 heures, ce matin, Facebook a activé son dispositif “Safety Check”, permettant aux membres du réseau social d’informer leurs proches qu’ils se trouvent en sécurité.

Crédit photo : E.F.
Crédit photo : E.F.

Comme il l’avait fait durant les attentats de Paris, Facebook a activé son dispositif “Safety Check” vers 11 heures ce matin. Etrangement, la zone de sécurité couvre uniquement le centre de Bruxelles et pas l’aéroport de Zaventem…

Grâce à cette fonctionnalité, les membres du réseau social Facebook peuvent informer leurs proches qu’ils se trouvent en sécurité. En se connectant à Facebook, l’utilisateur voit apparaître un message lui proposant de “mettre à jour le statut de sécurité”. D’un simple clic, il peut alors signaler à ses proches que tout va bien.

Les proches des personnes se trouvant dans le périmètre où sont localisés les attentats sont alors informés par le biais d’une notification aussitôt que l’un de leurs contacts valide son statut.

Utilisé à plusieurs reprises – notamment durant les séismes qui ont frappé le Népal et les attentats de Paris”, ce dispositif s’est avéré être d’une rare efficacité pour aider les internautes à rassurer leurs proches et réduire le nombre d’appels émis et de SMS envoyés dans une situation de crise. L’outil avait été utilisé par près de 5 millions de Parisiens en novembre dernier.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.