Microsoft vient de débuter la production de la V1.0 de son casque holographique Hololens. Le géant américain n’a cependant pas fait appel à son partenaire habituel Pegatron pour produire l’accessoire, puisque la firme de Redmond produit son casque exclusivement sur le sol américain.

hololens1

C’est une nouvelle qui réjouira sans doute Donald Trump. Microsoft ne produira pas son casque holographique en Chine mais sur le sol américain. Le géant de l’informatique a en effet confirmé le début de la production de son casque Hololens dans ses usines américaines. Une annonce qui n’est en soi pas si surprenante que ça dans la mesure où Microsoft souhaite sans doute éviter les fuites d’informations relatives aux composants, très communes sur les chaines de montage en Asie. Le nombre de commandes très limité encourage également Microsoft à traiter la production du casque en interne, tout du moins jusqu’à la commercialisation du casque Hololens à grande échelle. Google avait déjà entièrement produit ses Google Glass de première génération sur le sol américain pour les mêmes raisons.

Facturé 3000$, le kit de développement sera livré à partir du 30 mars prochain.