En recul de 8% en 2015, le marché des tablettes se porte pourtant assez bien grâce au succès des tablettes Windows qui compensent en grande partie l’effondrement des ventes d’iPad.

Crédit photo : E.F.
Crédit photo : E.F.

Pour Strategy Analytics, cela ne fait aucun doute, l’heure de gloire d’Apple sur le segment des tablettes est définitivement passée. En 2015, Apple aurait perdu 5% de parts de marché aux profits de Google et de Microsoft, qui ont renforcé sur un marché de plus en plus équilibré. La firme de Cupertino a bien tenté de relancer ses ventes avec l’iPad Pro, un nouveau modèle de tablette à écran extra-large, sans toutefois rencontrer le succès escompté. Les chiffres dévoilés cette semaine par Strategy Anlytics parlent d’eux-mêmes. En un an, les ventes d’iPad sont passées de 81,2 millions d’unités à seulement 63,4 millions d’unités. Et si Apple reste l’un des acteurs incontournables sur ce segment, le géant américain ne représente aujourd’hui plus que 28% des parts de marché.

Si cet effondrement des ventes a un impact direct sur la santé du marché, les ventes de tablettes Windows ont enregistré une forte augmentation cette année, passant de 15,1 à 24 millions d’unités, soit une augmentation brute de 59%. Certes, elles ne pèsent encore que très peu dans la balance – à peine 11% parts de marché! -, mais leur succès montre que les tablettes ont encore un bel avenir devant elles. Les ventes de tablettes Android affichent quant à elles un léger recul, qui n’affecte néanmoins pas les parts de marché de Google sur ce segment. Avec Android, la firme de Mountain View resterait à l’heure actuelle le leader incontesté du marché avec pas loin de 136,9 millions d’unités vendues en 2015.

Les experts s’attendent à voir le marché continuer à régresser en 2016, avec un léger recul des ventes d’iPad et de tablettes Android, partiellement compensé par une forte croissance des ventes de tablettes Windows.

tableau