Victime d’un grave incendie, l’entreprise Vigo Universal, abritant le matériel de cet espace unique d’impression 3D, lance une campagne de financement participatif.

vigo-universal-incendie

Le 21 janvier 2016, les locaux du « Replication Center » de Namur ont été touchés par un sinistre total puisque l’ensemble du matériel et les fournitures permettant le scan et la (re)production d’objets en trois dimensions partaient en fumée.

Loin de se laisser abattre, Christophe Hermanns, à la tête de cette jeune pousse prometteuse et déjà couronnée de plusieurs succès, a immédiatement entrepris les démarches pour trouver de nouveaux locaux et relancer au plus vite les machines. Toutefois, si l’aide des assurances est précieuse, elle reste parfois lente et ne couvre pas de suite la totalité des dégâts.

Afin d’accélérer la mise sur pied de la nouvelle chaîne de production et de capter efficacement l’élan de générosité spontané, Vigo a mis sur pied une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank. Elle comprend plusieurs paliers dont certains comprennent les produits et services antérieurement proposés, ce qui peut inciter les clients à opter pour cette solution pour s’ériger une petite statuette 3D à son effigie. Le seuil est fixé à 3.000 euros.