Les parents passent plus de temps sur Facebook que ceux qui n’ont pas d’enfants

Selon une étude réalisée par Facebook IQ, les parents passent plus de temps sur le réseau social Facebook que les autres adultes qui n’ont pas encore d’enfants.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

On le sait, Facebook peut devenir très chronophage. Et selon une étude réalisée par Facebook IQ, il semblerait que les parents soient plus susceptibles à perdre leur temps sur le réseau social que les adultes qui n’ont pas d’enfants.

Selon l’étude de Facebook IQ, qui a été réalisée auprès d’un large panel d’utilisateurs du réseau social dans pas loin de huit pays, les parents passeraient 30% de temps en plus sur le réseau social Facebook que les autres adultes. Une différence qui s’expliquerait en grande partie par le besoin de s’informer sur l’allaitement, de partager des photos de leurs enfants ou encore d’échanger des conseils avec d’autres parents. Globalement, les jeunes parents seraient très actifs sur le réseau social, qu’ils utiliseraient comme un véritable outil dans l’éducation de leurs enfants. Les parents d’enfants plus âgés utiliseraient principalement le réseau social pour rester en contact avec leurs enfants, s’occuper ou tout simplement communiquer avec eux.

A l’inverse, les adultes qui n’auraient pas d’enfants auraient à priori moins de raison de se connecter au réseau social, et passeraient donc moins de temps que leurs connaissances, déjà parents, sur Facebook.

Intéressante, les statistiques révélées par Facebook IQ montrent surtout que le réseau social devient une véritable mine d’informations grâce à ses groupes privés et publics et ses nombreuses pages spécialisées qui permettent de cibler des groupes bien précis de la population…

Accéder à l’étude de Facebook IQ.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.