A la veille de Noël, Indrajeet Bhuyan, un chercheur en sécurité informatique, annonce avoir découvert un bug dans l’application de messagerie WhatsApp, lequel permet de faire planter l’application de son correspondant par l’envoi d’un simple message…

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Certes, il vous faudra beaucoup de patience, mais aussi de persévérance, pour jouer un mauvais coup à l’un de vos amis en exploitant ce bug, que l’on retrouve aussi bien dans la version Android qu’iOS de l’application de messagerie instantanée WhatsApp. Et vous risquez très certainement de vous attirer les foudres de vos contacts, puisqu’une fois le message reçu, la seule solution pour éviter un nouveau plantage consiste à supprimer toute la conversation… Mais le jeu en vaut la chandelle selon certains plaisantins, qui ont copié la démarche du chercheur en sécurité informatique Indrajeet Bhuyan.

Celui-ci a récemment découvert un bug dans l’application WhatsApp qui permet de faire planter l’application de son correspondant à distance, sans aucune connaissance en informatique. Il suffit en effet d’envoyer un message contenant pas moins de 4000 émoticônes pour que l’application de messagerie se fige complètement. Incapable d’afficher autant de signes, l’application se bloquerait alors complètement. Sur iPhone, l’application resterait figée durant plusieurs dizaines de secondes avant de redémarrer normalement. Sur Android en revanche, le blocage nécessiterait de relancer entièrement l’application.

Par le passé, Indrajeet Bhuyan avait déjà découvert un bug similaire qui permettait de faire planter l’application de son correspondant en lui envoyant un message de 2000 caractères dans une police de caractères spécifique.