Il s’agit d’une première en Europe: les clients des deux opérateurs pourront poursuivre leur conversation durant le changement de réseau mobile entre la Belgique et le Grand-Duché.

mobistar-orange-belgique-luxembourg

Mobistar a identifié plus de 60.000 personnes concernées régulièrement par ce souci: lors du passage de la frontière, les appels et téléchargements sont interrompus à la perte du signal d’origine et ne peuvent reprendre qu’à partir du moment où le smartphone s’enregistre sur l’infrastructure voisine. A partir d’aujourd’hui, cette coupure fait partie du passé.

Les clients qui s’inquiètent d’une éventuelle surfacturation peuvent être rassurés. Les communications vocales initiées dans un des pays concernés se poursuivront sans changement de tarif jusqu’à la fin de la discussion. Ce qui signifie concrètement que ceux qui bénéficient d’une formule d’abonnement comprenant des appels à volonté ne seront pas facturés. Par contre, les prix roaming sont, bien entendu, intégralement d’application pour les messages et les appels émis à l’étranger.

Mobistar cherche à étendre cet accord commercial et technologique à d’autres partenaires. Les suivants feront certainement également partie du groupe Orange présent dans de nombreux pays européens.