Depuis quelques jours maintenant, les copies pirates de séries et films en 4K se multiplient sur le web. Une situation délicate pour Netflix et Amazon qui misaient justement sur l’exclusivité de leur contenu pour séduire les internautes.

The Man in the High Castle fait partie des séries piratées.
The Man in the High Castle fait partie des séries piratées.

C’est bien connu, si vous souhaitez tirer parti de votre téléviseur 4K, il vous faut soit investir dans une console de jeu de nouvelle génération ou dans un abonnement au service de streaming Netflix. Le géant américain propose en effet de nombreux films et séries au format 4K, dont certaines grosses exclusivités, comme Breaking Bad ou Jessica Jones. Amazon n’a pas tardé à réagir en proposant lui aussi des films et séries au format 4K, avec en tête d’affiche la série The Man in the high castle. L’idée était véritablement de se rendre incontournable auprès des propriétaires de téléviseurs 4K. Et le plan marchait à merveille jusqu’à il y a quelques jours, lorsqu’ont commencé à apparaître des épisodes de Breaking Bad, Jessica Jones, The man in the high castle et The Patriot sur les plates-formes référençant les torrents. Certes, la taille des fichiers atteint jusqu’à 15 Go une fois compressés, et jusqu’à 100 Go une fois décompressés, ce qui devrait en théorie repousser de nombreux internautes de les télécharger. Outre le temps nécessaire pour télécharger ces fichiers, il y a surtout la question du stockage qui se pose, puisqu’à moins de passer par un disque dur externe, il risque d’être difficile de transférer ces données sur son téléviseur… Néanmoins, le piratage du contenu 4K soulève de nombreuses questions.

En effet, le contenu diffusé en streaming est censé être protégé des pirates via le système de protection High-Bandwidth Digital Copy Protection (HDCP), lequel fonctionnait parfaitement jusqu’ici. Il semblerait que certains fabricants de clés multimédias utilisent en effet d’anciennes versions du système de protection qui sont désormais piratables. Et ce serait à priori le cas de la clé HDMI Fire TV d’Amazon, qui aurait pu être utilisée par les pirates pour s’emparer du contenu 4K disponible sur Netflix et Amazon.