Nest a présenté ce mardi sa troisième génération de thermostat connecté, qui ajoute quelques nouvelles cordes à son arc puisque l’accessoire de Nest est désormais capable de contrôler chauffe-eaux et systèmes de chauffage OpenTherm.

nest3rd

« Des millions de foyers Nest à travers le monde ont économisé près de 4 milliards de kilowatt heures d’énergie par rapport à ce qu’ils auraient consommé en laissant leur thermostat à une température constante. Aujourd’hui, grâce à des innovations matérielles et logicielles, nos clients européens peuvent réaliser encore plus d’économies sans sacrifier leur confort grâce à la gestion à distance de l’eau chaude et à la compatibilité OpenTherm », explique Lionel Paillet, directeur général Europe chez Nest.

Le fabricant de caméras, détecteurs de fumée et thermostats vient en effet de lever le voile sur sa troisième génération de thermostat connecté, laquelle est désormais capable de contrôler chauffe-eaux et systèmes de chauffage OpenTherm. Une grande première sur le sol européen, selon Nest, qui se félicite de pouvoir contrôler le ballon d’eau chaude à distance pour simplifier la vie des utilisateurs ayant opté pour un chauffe-eau plutôt que pour une chaudière. Dans le même ordre d’idée, Nest utilise désormais OpenTherm pour permettre une communication bi-­‐directionnelle entre les chaudières compatibles et la 3ème génération du Thermostat Nest, afin de déterminer précisément la quantité de gaz nécessaire au maintien de la température demandée, au lieu de simplement allumer et éteindre la chaudière.

Au niveau du design à proprement parler, le thermostat évolue timidement, puisqu’il dispose désormais d’un écran haute-résolution 40% plus grand que son ainé, l’écran gagne en luminosité et en densité de pixels, le boitier est sensiblement plus fin et le thermostat est équipé d’un système de détection de mouvement qui allume automatiquement l’écran lorsqu’une personne est à proximité. Ceux qui le souhaitent peuvent par ailleurs se procurer un socle -vendu 39€ – qui permet de déposer le thermostat sur une table ou un meuble, plutôt que de l’accrocher au mur.

Le thermostat Nest de troisième génération est disponible à la vente depuis hier, au tarif de 249€.