Privé d’HERE Maps par le groupe Daimler, qui a racheté l’application de géolocalisation HERE à Nokia il y a quelques semaines, Uber a décidé de se tourner vers la firme néerlandaise TomTom, qui lui fournira les données de cartographie et d’information trafic pour son appli mobile.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

« Nous sommes impatients de collaborer avec TomTom, un leader en matière de cartographie et de navigation, » a déclaré ce jeudi Matt Wyndowe, Directeur des Partenariats produit chez Uber. La startup américaine, qui pourrait devenir dès la fin de cette année la startup la plus chère du monde, a annoncé jeudi un nouveau partenariat avec le géant de la géolocalisation TomTom.

Privé des carte d’HERE Maps par le consortium mené par Mercedes, Audi et BMW, Uber a du se rabattre sur l’un de ses concurrents, en l’occurrence le néerlandais TomTom, qui fournit également les données des cartes d’Apple Maps.

« TomTom est un fournisseur de cartes indépendant avec une plateforme prête pour le futur de la navigation. Grâce à celle-ci, TomTom est le partenaire de confiance pour les technologies de géolocalisation innovantes et évolutives, destinées à l’industrie automobile et l’électronique grand public », a commenté la firme dans un communiqué de presse.

Les détails du “partenariat” ne sont néanmoins pas connus du grand public.