A partir de 2017, les mobinautes stockeront plus de données dans le cloud que sur leur smartphone

Selon une étude de Cisco, la capacité de stockage des smartphones devrait être insuffisante pour l’utilisateur moyen à l’horizon 2017.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Depuis toujours, les fabricants de smartphones génèrent une grosse partie de leurs revenus sur base des modèles “haut de gamme” en jouant l’argument de capacités de stockage supérieures. Et si le consommateur était jusqu’à présent plutôt réceptif à l’idée de payer plus pour obtenir plus d’espace de stockage, la taille de plus en plus importante des fichiers, des apps et des jeux a aujourd’hui un impact considérable sur le choix des smartphones.

Selon une étude du spécialiste du cloud Cisco, la capacité de stockage des smartphones augmente en moyenne de 28% par an, tandis que le trafic de données affiche une croissance de 62%. “En 2019, le trafic annuel de données sur les smartphones atteindra un peu plus de 450 exaoctets” explique Cisco Systems. Or, la capacité des téléphones est légèrement supérieure à 250 exaoctets. 2017 devrait donc être une année pivot pour le marché du cloud, puisque pour la première fois de l’Histoire, le propriétaire d’un smartphone stockera davantage de données sur son cloud que sur son propre smartphone.

Bien sûr, le fait que certains fabricants de smartphones s’entêtent à proposer des versions de 16 ou 32 Go, plutôt que 64 ou 128 Go, joue pour beaucoup dans la balance, et Apple, aussi bien qu’Acer ou Huawei, auront sans doute leurs rôles à jouer dans cette transition vers le cloud. D’autres constructeurs, comme Samsung, ont pris la peine d’augmenter progressivement la capacité de stockage minimale de leurs smartphones. Le dernier flagship de Samsung est par exemple livré avec une capacité de stockage minimale de 32 Go, contre 16 pour l’iPhone.

Reste que, pour certains utilisateurs, la capacité de stockage actuelle des smartphones est déjà nettement insuffisante à leurs besoins. C’est pour cette raison par exemple que de nombreux propriétaires de smartphones Android utilisent des cartes microSD pour stocker tous leurs MP3 ou photos, ou que certains utilisateurs ont opté pour un abonnement à Office 365, qui permet d’obtenir jusqu’à 1 To d’espace de stockage cloud gratuitement.