Selon des sources industrielles, le coût de plus en plus faible du module du lecteur d’empreinte digitale encouragerait toujours davantage de fabricants à intégrer un lecteur d’empreinte digitale à leur smartphone.

Crédit photo : E.F.
Crédit photo : E.F.

En l’espace d’un an, le coût moyen du module du lecteur d’empreinte digitale que l’on retrouve désormais sur tous les smartphones haut de gamme aurait diminué de près de moitié, passant de 8$ en début d’année à seulement 5$ en septembre. Une tendance qui devrait s’accentuer d’ici la fin de l’année grâce aux commandes des constructeurs asiatiques, qui ont adopté en masse cette nouvelle technologie. Selon une source industrielle, le module ne devrait plus coûter que 3$ d’ici le début de l’année 2016…

Jusqu’à présent réservés aux smartphones haut de gamme, les lecteurs d’empreinte digitale devraient bientôt inonder le marché. En Chine, certains smartphones vendus à 200€ embarquent déjà le petit module, que l’on devrait retrouver même sur des smartphones d’entrée de gamme d’ici la fin 2016.

Très populaires auprès des utilisateurs, les lecteurs d’empreinte digitale ont le mérite d’accélérer le processus d’identification puisqu’il suffit de glisser son doigt sur le capteur pour accéder à l’interface de son smartphone, un procédé nettement plus rapide que le traditionnel encodage du code de sécurité.

Par ailleurs, certaines entreprises, comme Microsoft, devraient se démarquer de leurs concurrents en proposant un autre processus d’identification biométrique basé sur un scanner de l’iris, une technologie qui pourrait être introduite dès la fin de cette année avec le nouveau flagship de la gamme Lumia…