Outre une nouvelle interface nettement plus imagée pour Proximus TV, l’opérateur va introduire un appareil permettant d’envoyer des images et des vidéos via le décodeur.

proximus-swipebox
L’arrière de la SwipeBox

Dans les prochains mois, Proximus entreprendra deux nouveautés majeures pour son service télévisuel. La première est la SwipeBox, un boîtier à glisser entre la fiche HDMI emmenant le signal au téléviseur et celle qui livre les images du décodeur. Son fonctionnement est on ne peut plus simple: via l’application Proximus TV, il sera possible, d’un glissement de doigt vers le haut, de propulser des documents personnels, des photos et des animations de Facebook, YouTube et de bien d’autres services vers l’écran plat. En d’autres termes, il s’agit d’une variante belge de la Chromecast avec des fonctions plus familiales.

La seconde annonce concerne l’interface du décodeur. Elle deviendra progressivement plus imagée. Avec l’application mobile revisitée, l’expérience devrait s’approcher de ce que vivent les clients de Netflix. Tous les écrans deviennent des dispositifs compatibles avec Proximus TV: il devient possible de poursuivre la lecture d’un programme, entamée sur la télévision, via une tablette ou un smartphone.

proximus-proximustv-201507

Aucune précision à propos de la ligne du temps commerciale n’a été apportée mais ces modifications et ce boîtier multimédia devraient arriver assez rapidement. D’autres précisions seront livrées au moment du lancement effectif.

L’initiative de Proximus intervient quelques jours après le lancement du décodeur « .évasion » de Voo dont certaines fonctions, quelque peu similaires (lecture sur plusieurs écrans), ne sont pas encore actives. La bataille technologique semble sérieusement s’emballer.