Intégrée dans la version 7.8 des Play Services pour Android et disponible sous statut de beta pour iOS, l’interface de programmation « Nearby » améliore les interactions entre smartphones proches.

google-nearby
Un nouveau sigle à repérer…

Partager plus aisément des informations avec l’ensemble des personnes se trouvant dans un même pièce est l’objectif de la nouvelle technologie proposée aujourd’hui par Google. Elle repose sur deux piliers: les connexions entre appareils via une combinaison de Bluetooth, de Wi-Fi et d’échanges de son inaudibles et la messagerie entre ces dispositifs ainsi liés. Des tests grandeur nature ont déjà été opérés avec satisfaction notamment à l’aide de la Chromecast, des Play Games et de Google Tone, cette étonnante expérimentation d’envoi d’adresses web par le son.

Quelques exemples concrets sont déjà en opération: l’application Edjing permet aux DJ d’envoyer leurs listes de lecture à l’assemblée afin de soumettre les morceaux au vote. Pocket Casts renseigne les podcasts téléchargés par les utilisateurs à proximité. Tandis que Trulia partage les tâches domestiques des smartphones d’une même maison.

A l’instar de la Chromecast pour l’envoi de vidéos sur le téléviseur, Nearby présente une icône très simple qui indique la possibilité d’échanger avec d’autres appareils compatibles. Il s’agit avant tout pour le client qu’il ne perçoive aucune difficulté et n’entreprenne aucune manipulation pour livrer du contenu à diffuser.

Google en profite également pour dévoiler Eddystone, un protocole de communication ouvert qui s’appuie sur le Bluetooth Low Energy et axé essentiellement sur les beacons, ces points d’intérêt équipés d’une puce capable d’envoyer des informations précises. La technologie a été également testée à Portland pour signaler aux navetteurs du métro les éventuels retards et soucis du réseau.