Turing Robotic Industries (TRI) va mettre en vente à partir du 31 juillet 2015 son smartphone sécurisé, censé garantir la confidentialité des écoutes et des données stockées. Le Turing Phone sera disponible de 16 à 128Go d’espace de stockage, de 610 à 870 dollars (550 à 780 euros environ).

turing

Avec ce smartphone, l’ensemble des conversations et des échanges de données promettent d’être chiffrés, afin d’échapper à toute tentative d’espionnage, y compris de la part de l’Agence nationale de sécurité (NSA). Il fonctionne sous Android Lollipop et propose même une sorte de “coffre-fort” afin de protéger l’accès à ses données les plus sensibles.

Le Turing Phone se veut également sécurisé contre les agressions physiques et climatiques grâce à son boitier composé d’un matériau inédit baptisé Liquidmorphium, censé être plus solide que l’acier ou le titane. L’appareil est également garanti étanche jusqu’à 10m.

En terme de technologie embarquée, le Turing Phone se présente comme un smartphone de 5,5 pouces (1920×1080 pixels) équipé d’un processeur quatre coeurs cadencé à 2,5GHz, de 3Go de RAM, de deux capteurs photo de 13Mpx et 8Mpx ainsi que d’un lecteur d’empreinte digitale pour le déverrouiller.

Le smartphone ne pourra être commandé que via le site Web du constructeur dans un premier temps. A noter que les premières personnes à le précommander recevront également un pack Bluetooth spécial incluant un clavier, une enceinte, une manette et un casque de jeu. Une première boutique devrait toutefois ouvrir aux États-Unis dès le 1er trimestre 2016.

AFP