Agacé par la position du FMI et de l’Union Européenne, un jeune entrepreneur britannique a choisi de lancer une campagne de financement pour supporter l’économie grecque.

©AFP
©AFP

Partant du principe que si tous les citoyens européens ne donnaient ne serait-ce que quelques euros pour sauver la Grèce, le pays pourrait payer ses créanciers et se maintenir dans l’Union Européenne, un jeune entrepreneur britannique a décidé de créer une campagne de financement participatif sur indiegogo.

La plate-forme de crowdfunding a visiblement accueilli à bras ouverts l’initiative, qui a connu un tel succès que les serveurs d’indiegogo ont eu du mal à tenir en début de soirée, hier. “Nous connaissons quelques problèmes de connectivité en raison de l’énorme intérêt pour la campagne @GreekBailout” a indiqué indiegogo dans un tweet.

S’il semble peu probable que la campagne atteigne son objectif d’1,6 milliard d’euros, l’initiative devrait sensibiliser le public à la situation de la Grèce.

Depuis hier, plus de 30.000 personnes ont déjà marqué leur soutien à l’opération, qui est parvenue à collecter plus de 500.000 euros.

Retrouvez la page indiegogo de GreekBailout à cette adresse.