C’est lors des Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, que les opérateurs téléphoniques feront une première démonstration de la 5G, qui pourrait être déployée à grande échelle dès le début de l’année 2020.

© AFP
© AFP

Si l’on sait depuis un moment déjà que la 4G sera remplacée d’ici 2020 par la 5G, les opérateurs n’avaient pas encore communiqué de date à laquelle ils seraient en mesure de démontrer le potentiel énorme de cette nouvelle technologie. Et c’est désormais chose faite puisque les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang de 2018 joueront le rôle de vitrine technologique pour les géants des télécoms.

Selon le journal coréen The Korea Times, le potentiel est énorme. Les fréquences 5G devraient permettre de télécharger un film en quelques secondes, à un débit de 20 gigabits par seconde, contre seulement 150 megabits par seconde avec la 4G. Un gain de rapidité énorme qui devrait jouer le rôle de levier pour toute l’industrie numérique.

Pour pouvoir en profiter, il faudra néanmoins faire preuve de patience, puisque les opérateurs ne prévoient pas de déploiement à grande échelle avant l’année 2020. Car si la technologie est déjà fonctionnelle, les opérateurs doivent encore trouver une solution pour rendre la 5G compatible avec les appareils utilisant les fréquences 3G et 4G et surtout réduire les coûts de déploiement, qui devraient être très élevés au début.