Les deux partenaires visent une couverture globale du territoire sur la bande de fréquences des 868 MHz pour 2017. Les entreprises seront les premières cibles.

sigfox

Un nouveau réseau mobile voit le jour en Belgique. Mais, contrairement à la technologie cellulaire actuelle (GSM, 4G), il s’agit d’une infrastructure bas débit longue distance dédiée exclusivement à l’internet des objets. De très légers paquets de données sont diffusés par des émetteurs sur plusieurs dizaines de kilomètres avec une consommation d’énergie particulièrement basse. Des dispositifs placés sur des compteurs peuvent fonctionner, par exemple, plus de dix ans sans nouvel apport d’autonomie.

L’initiative industrielle intervient alors que Proximus, entre autres, s’engage pleinement dans l’alliance LoRa dont l’objectif est de fournir un nouveau protocole concurrent (LoRaWan). Lors de la conférence i/o 2015, Google a également dévoilé le projet Brillo qui comprend le programme Weave destiné à établir le même type de connexions. Si ces deux alternatives sont applicables aux entreprises, elles sont également mises en place pour les particuliers. Ce qui n’est pas tout à fait le cas de Sigfox et de Engie qui cherchent avant tout à conquérir les professionnels.

Toutefois, ces mouvements montrent à quel point le segment de l’internet des objets est en pleine ébullition. Tous les acteurs, opérateurs comme fabricants, déploient des technologies sous la barre des 900MHz avec des taux de couverture qui montent de manière exponentielle.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.