Rappelez-vous, il y a quelques semaines, le fabricant chinois Xiaomi lançait son premier bracelet de suivi d’activité. Facturé quelques dizaines d’euros, l’accessoire en question se serait vendu à près de 3 millions d’exemplaires en l’espace d’un trimestre…

xiaomi1

Gros succès pour le bracelet low-cost de Xiaomi, qui se serait vendu à plus de 2,8 millions d’exemplaires en un trimestre si l’on en croit les chiffres d’IDC.

Le fabricant chinois, qui avait décidé de se lancer sur le marché des wearables avec un accessoire vendu à un tarif près de trois fois inférieur à ceux de la concurrence, semble avoir réussi son pari. Désormais second plus gros fabricant de wearables, derrière l’américain Fitbit, Xiaomi devance Garmin, Samsung et Jawbone.

Selon IDC, Xiaomi détiendrait près de 25% de parts de marché. Et si celles-ci devraient s’effondrer lors de la présentation des prochains résultats, avec l’arrivée d’Apple dans le classement, le succès du Mi Band tend à démontrer l’énorme potentiel que représente le marché des wearables pour Xiaomi, qui lancera très certainement un nouveau modèle de bracelet avant la fin de l’année.